Pour aller plus loin

Où l’on parle croisades, Urbain II, Templiers, Hospitaliers de St Jean de Jérusalem, Hugues de Payns, Henri de Lusignan, Philippe le Bel, Gérard de Matrigue, Chevaliers de Rhodes, Chevaliers de Malte, Guerres de Religion, Pouroy de Laubérivière de Quinsonnas, Bailli de Suffren, Camps de Jalès, Bastide de Malbos, Comte de Saillans, Jacques Cauvin.

On veille au grain ! Le trésor des templiers…. Beau sujet de fantasme, de recherches sauvages, d’élucubrations folkloriques ! Certes, les templiers étaient riches. Immensément riches ! Mais, pour l’essentiel, cette richesse ne se traduisait que peu en monnaies d’or et d’argent ; elle résidait (...)

Regarder Jalès de haut grâce aux photographies aériennes d’Olivier Barge donne une autre vision de la réalité et enrichit notre compréhension de la commanderie. Il peut en être de même en matière historique : considérer l’histoire de Jalès en la rattachant à un contexte qui la dépasse, qui lui donne un (...)

L’appel à la croisade Urbain II On sait que c’est à l’issue du concile de Clermont en 1095 que le pape Urbain II a appelé à la croisade. Toutefois, contrairement aux décrets apostoliques du concile, le discours d’appel à la croisade n’a pas fait l’objet d’un écrit authentique. On en connaît (...)

Pas moins de 45 Commandeurs se sont succédés à la Commanderie de Jalès. Treize dépendaient de l’Ordre de Templiers de 1140 à 1307. Vingt sept étaient des hospitaliers de 1307 à 1723 et Cinq faisaient partie de l’Ordre de Malte de 1740 à 1783.

En 1131 Hugues de Rigaux reçoit des mains de Bernard Pelet dont le père Raymond avait suivi le Comte de Toulouse lors de la première croisade, le Mas de SALZET dans les Cévennes.

Si l’histoire de la commanderie de Jalès vous a intéressé, si vous souhaitez en savoir davantage sur l’histoire locale, sur celle des Templiers, sur les Croisades, sur les sites templiers en France, si vous cherchez à intéresser des enfants à cela, vous trouverez ci-dessous les références de quelques ouvrages.